• La Pierre Frite - Légendes

                                                                             

    La Pierre Frite.(Fritte , Fruite, …)

    Menhir classé de la station néolithique de Paley

    En grès, elle se situe, aujourd’hui, sur la commune de Nanteau après avoir été à une époque sur celle de Villemaréchal. (Les limites ayant quelque peu changé suite à divers remembrements et autres…).

    Ses dimensions approximatives sont : hauteur, 4m10 ; largeur, 1m60, épaisseur, 1m.

    La Petite Pierre Frite.

    II y aurait eu, à une centaine de mètres environs de la Pierre Frite, vers le sud-est, un bloc appelé la Petite Pierre Frite.

    Sa hauteur de 1 mètre environs au-dessus du sol était, parait-il, enfoncé de plus de 2 mètres. Il fut enlevé ou enfoui vers 1890 par M. Leturque, fermier. Aucune trace n’a permis de corroborer sa présence effective.

    Diverses légendes de la Pierre Frite, que nous avons pu réunir de ci de là. Il en existe plusieurs variantes résumées ci-dessous.

    1 - La Pierre Fritte a été dressée à cet endroit pour signaler la tombe d'un général mérovingien inconnu, probablement mort au cours du Ve siècle.

    C'est le tombeau d'un général, il est mort là du temps des grandes guerres et il y est enterré.

    2 -Ce type de monument aurait été érigé afin de commémorer la bataille que se sont livrés vers 600 les descendants de Clovis sur les hauteurs de Dormelles.

    La Pierre Fritte attire les fantômes, ils hantent le plateau des Ortures, ils sont les esprits des morts des guerres antérieures.

    3 - Saint Georges, se promenant dans la vallée du Lunain, rencontra Satan et lui proposa de jouer au palet toutes les âmes récoltées dans la journée, qu'il avait encore dans son sac.

    La partie acceptée, le saint plante une pierre (cible) sur le plateau (la Pierre Frite). Il lance ensuite son palet qui tombe à une faible distance de la cible (la Petite Pierre Frite), tandis que Satan, trahi par la fortune et aussi combattu par Dieu, voit son palet tomber à plus de 1500 mètres du but, dans la vallée, l'empreinte de ses cinq doigts crochus restant gravés dessus (polissoir de la Roche au Diable).

    4 -  Gargantua creuse le Lunain entre Paley et Villemaréchal, forme la butte de Trin en vidant sa hotte, non sans semer quelques cailloux en cours de route : la Godiche et le Palet de Villecerf, le menhir de la Pierre Droite à Ecuelles, le dolmen de la Pierre Louve à Episy, et la Pierre Fritte à Villemaréchal

    5 - Les paysans venaient conduire à la Pierre Frite des animaux et même des gens malades. On faisait trois ou sept fois le tour de la pierre en prononçant des formules. Puis on plantait un clou dans la pierre que l'on cassait au ras du trou, ou bien auquel on suspendait certaines fleurs, ou bien des boulettes de terre.

    (On constate en effet que les petites cavités naturelles de ce grès sont bouchées par des clous rouillés).

    6 - Les jeunes gens venaient enfoncer des clous dans le menhir, leur croyance étant que cette action les ferait se marier très prochainement.

    7 - Le menhir de la Pierre Fritte était un lieu de rendez-vous de la jeunesse. Les jeunes filles qui désiraient se marier dans l’année s’y rendaient pour y enfoncer des clous.

    7 - la Pierre Frite avait, parait-il, la propriété de guérir les animaux qui tournaient autour mais aussi de soigner (plus particulièrement le mal de dent) les humains qui y plantaient un clou.

    Et très certainement bien d’autres…….

    Voir également :

    - Le bulletin N°18 de l’AHVB (Le Lunain au fil des Moulins). 

    - Article publié en 1926 dans Société Préhistorique Française sous le titre : La vallée du Lunain aux âges préhistoriques par Armand Viré (Lorrez 1869-Moissac 1951)

     

    La vallee du lunain aux ages prehistoriques.pdf  Document disponible sur:  www.persee.fr

    Bonjour,
    notre association "la Piterne" s'occupe de contes et légendes de Normandie. Nous en trouvons aussi d'ailleurs.
    A propos de la Pierre Frite, voici ce que j'ai trouvé au Musée des Arts et traditions populaires.
    Pour compléter votre liste... qui a enrichi la mienne !
    Amitié
    JP Beaufreton

    LA PIERRE FRITE
    ou la quille du bon Dieu & le balai du diable

    Un jour Satan faisait sa tournée sur les bords du Lunain, mais jusque-là la chance lui faisait défaut ; tous les mourants étaient en état de grâce.
    Satan fatigué et mélancolique s’assied sur la colline et contemple le paysage. Son œil se porte sur la Pierre Frite, qui se dressait sur le plateau en face.
    — Tiens, s’écrie Satan, voyons si aujourd’hui je serais plus heureux en jouant avec cette quille qu’en recherchant des âmes ?
    Et aussitôt saisissant un rocher il le presse dans sa main si fortement qu’il y imprime la trace de ses doigts crochus, et il le lance fortement dans la direction de la Pierre Frite. Mais Dieu veillait du haut des Cieux ; il étend la main et le palet tombe lourdement à terre dans la prairie, à l’endroit où on le voit encore aujourd’hui.
    Satan furieux lance à la face du Seigneur un terrible jurement et se précipite dans le Loing par où il rentre en enfer en laissant derrière lui un tourbillon dangereux pour les barques qui ne s’est jamais refermé depuis.
    Armand VIRÉ, in Revue des Traditions Populaires (1893)


    Tags Tags : , , , ,